Une nouvelle étude McAfee révèle que les parents ignorent les conséquences du partage de photos de leurs enfants en ligne

Alors que la rentrée scolaire approche, la moitié des parents n’a pas conscience des dangers potentiels que représente le fait de mettre des photos de leurs enfants en ligne, par exemple devant la grille d’école.

  • Malgré les risques, 34 % des parents considèrent qu'ils ont le droit d'afficher des photos sans le consentement de leur enfant.
  • Près de la moitié des parents (42 %) pense que le partage de photos pourrait embarrasser leur enfant, mais que l'enfant ne s'en souciera pas ou s'en remettra.
  • 69 % des parents s’accordent pourtant à dire que les photos en ligne pourraient se retrouver entre de mauvaises mains.

Paris, France, 28 août, 2018 – McAfee, la société de cybersécurité spécialisée dans la protection du ‘Device-to-Cloud’, a dévoilé les résultats de sa dernière étude, intitulée ‘L’Âge du Consentement’. McAfee a constaté que 24 % des parents publient une photo ou une vidéo de leur enfant au moins une fois par jour sur les réseaux sociaux. Parmi eux, un quart poste plus de quatre fois par jour, ce qui montre l'étendue de l'exposition de l'enfant sur le Web.

La plupart des parents comprend les risques associés au partage de photos en ligne, y compris la pédophilie (48 %), le harcèlement (37 %), l'enlèvement (28 %) et la cyberintimidation (31 %), mais beaucoup (34 %) ne se demandent même pas si leur enfant consentirait à ce que sa photo soit affichée en ligne. Ainsi, 25 % des parents pensent que leur enfant est trop jeune pour décider si sa photo devrait être partagée en ligne, et 13 % pensent que c'est toujours aux parents de décider.

Malgré cette compréhension des risques, beaucoup admettent toujours inclure les informations personnelles et les détails privés des enfants dans les photos en ligne. Il est cependant réconfortant de voir que la majorité (70 %) des parents ne partage que des photos d'enfants sur des comptes de réseaux sociaux privés. C'est certainement une bonne première étape, mais il faut faire beaucoup plus pour s'assurer que les parents protègent l'identité de leurs enfants.

« Publier des photos et des vidéos sur les réseaux sociaux est une excellente façon pour les parents de partager ce qui se passe dans leur vie avec leurs proches », a déclaré Gary Davis, chief consumer security evangelist chez McAfee. « Toutefois, l'étude révèle que les parents n'accordent pas suffisamment d'attention à ce qu'ils publient en ligne et à la façon dont cela pourrait nuire à leurs enfants. Si les photos partagées tombent entre de mauvaises mains, elles peuvent être utilisées pour recueillir des renseignements comme la date de naissance, l'adresse de la maison, l'école ou même le nom complet de l'enfant, ce qui pourrait mener à la cyberintimidation ou même au vol d'identité. »

Bien qu'il soit clair que les parents s'inquiètent des risques physiques pour la sécurité de leurs enfants, les résultats indiquent qu'ils s'inquiètent moins des risques émotionnels. Seulement 19 % des parents s'inquiètent du fait que le partage d'une photo de leur enfant en ligne pourrait mener à de l'inquiétude ou de l'anxiété, et seulement 24 % considèrent que leur enfant pourrait être embarrassé par la photo. En outre, les effets secondaires émotionnels ne doivent pas être négligés. Selon une étude de ComRes, plus d'un enfant de 10 à 12 ans sur quatre se sent embarrassé, anxieux ou inquiet lorsque ses parents publient des photos d'eux en ligne. Fait intéressant, il semble que les mères considèrent cet effet secondaire plus que les pères, 45 % des pères supposant que leurs enfants se remettront de tout contenu embarrassant, comparativement à seulement 14 % des mères.

« En tant que parent, je sais combien il est important d'immortaliser ces grands moments comme le premier jour d'école avec des photos », a déclaré Andrea Smith, experte en nouvelles technologies. « Le désir de partager ces précieuses photos avec les amis et la famille par le biais des canaux sociaux est élevé, mais les parents devraient tenir compte des risques émotionnels et de sécurité liés au partage pour le compte de leurs enfants. En plus d'embarrasser parfois leurs enfants, les parents doivent savoir que cela peut aussi entraîner de sérieux problèmes pour l'avenir. Je conseille aux parents de réfléchir à deux fois à ce qu'ils partagent publiquement. »

Quelques conseils aux parents pour un partage en sécurité

Attention à la géolocalisation. De nombreux réseaux sociaux marquent l'emplacement d'un utilisateur lorsqu'une photo est téléchargée. Les parents doivent s'assurer que cette fonction est désactivée pour éviter de divulguer leur emplacement. Ceci est particulièrement important lorsque vous postez des photos loin de chez vous.

Verrouiller les paramètres de confidentialité. Les parents ne devraient partager les photos et autres messages sur les réseaux sociaux qu'avec le public qu’ils visent. Les services comme Facebook et Instagram ont des caractéristiques qui permettent de partager les messages uniquement avec des connexions confirmées, mais tout ce qui est affiché sur un réseau social devrait être traité comme s'il s'agissait d'un réseau public.

Établir des règles de base avec les amis, la famille et les enfants. Soyez clair avec vos amis et votre famille au sujet des lignes directrices lorsque vous postez des photos. Ces règles peuvent aider à éviter les situations non désirées où un membre de la famille a partagé des photos sans permission explicite. N'oubliez pas que ces règles de base devraient également s'appliquer aux parents pour protéger les enfants des images de l'embarras, de l'anxiété ou même de la cyberintimidation.

Utiliser un service de protection contre le vol d'identité. À mesure que le nombre d'atteintes à la protection des données continue d'augmenter, il en va de même pour la possibilité de vol d'identité. Des solutions de  protection contre le vol d'identité, telle que McAfee Identity Theft Protection, peuvent aider les consommateurs à protéger proactivement leur identité et à protéger leurs renseignements personnels contre toute utilisation abusive.

Méthodologie de l’étude
OnePoll a conduit cette étude pour le compte de McAfee en interrogeant 1 000 parents d’enfants âgés de 1 mois à 16 ans en France.

###

A propos de McAfee
McAfee est l'entreprise de cybersécurité spécialisée dans la protection du « Device-to-Cloud ». Elle s’appuie sur la force offerte par un travail collectif et collaboratif pour créer des solutions destinées au monde de l’entreprise et au grand public pour un monde connecté plus sûr. En développant des solutions compatibles avec les offres du marché, McAfee aide les entreprises à orchestrer des environnements cyber véritablement intégrés, où la protection, la détection et la neutralisation des menaces sont assurées de façon simultanée et collaborative. En offrant une protection complète des appareils des particuliers, McAfee sécurise leur vie numérique, que ce soit au sein de leur foyer et dans leur mobilité quotidienne. En collaborant avec d’autres acteurs du marché de la sécurité, McAfee entend diriger l’offensive commune dans la lutte contre les cybercriminels pour le bénéfice de tous. www.mcafee.com  

Contact presse
ComCorp
Caroline Pierron / Nelly Simonnet / Margot Reboul
Tél : 06 33 62 23 31 / 01 84 17 84 13 / 01 84 17 84 14
mcafee@comcorp.fr