Vous avez reçu un cadeau technologique? Méfiez-vous des fraudes au soutien technique.

Que c’est frustrant. Une nouvelle technologie ne fonctionne pas comme elle le devrait. Ou vous vous arrachez les cheveux pour la configurer. Argh! Assurez-vous simplement de ne pas être victime d’une fraude au soutien technique lorsque vous cherchez de l’aide.

Comme tant d’arnaques, les fraudes au soutien technique exploitent les émotions des gens. Plus précisément, la frustration ressentie quand un appareil ne fonctionne pas. Vous voulez que le problème soit réglé tout de suite. À tel point que vous faites peu attention au lien de soutien technique trouvé par le biais d’une recherche ou sur une annonce. Du soutien technique qui semble légitime, mais qui ne l’est pas.

Les fraudes au soutien technique rapportent beaucoup d’argent aux mauvais joueurs. En fait, les grandes opérations de fraude au soutien technique sont organisées et gérées comme une entreprise, avec des centres d’appels, des équipes marketing, des groupes financiers, etc. Et elles peuvent amasser de gros profits.

Elles génèrent des profits de plusieurs manières. Parfois, elles facturent des frais élevés pour résoudre un problème inexistant. Ou elles prétendent installer un logiciel censé corriger un problème alors qu’il s’agit d’un logiciel malveillant conçu pour voler des données. Dans certains cas, elles demandent un accès à distance à votre ordinateur pour effectuer un diagnostic, mais en profitent plutôt pour voler des informations.

Heureusement, ces arnaques sont assez faciles à repérer et à éviter. Si vous en connaissez les signes.

Quelles formes peut prendre une fraude au soutien technique?

Commençons par un bref survol des fraudes au soutien technique. Elles présentent deux modes de fonctionnement principaux.

Premièrement, certains fraudeurs vous localisent activement.

Il peut s’agir d’un appel téléphonique provenant d’une personne se faisant passer pour un représentant de Microsoft ou Apple. L’escroc à l’autre bout du fil vous dira qu’il y a un problème avec votre ordinateur ou votre appareil. Un problème urgent. Il offrira ensuite une fausse solution au faux problème, souvent à un coût élevé. De même, il peut vous joindre par le biais d’une fenêtre publicitaire. Encore une fois, il affirmera que votre ordinateur ou appareil a besoin d’une réparation urgente. Les fraudeurs peuvent vous trouver de différentes façons :

  • Si vous cliquez sur les liens des courriels non sollicités.
  • Depuis les fenêtres publicitaires de sites à risque.
  • Par le biais de fenêtres contextuelles provenant de sites légitimes infectés par des publicités malveillantes.
  • À l’aide d’appels téléphoniques indésirables, que ce soit par appel automatisé ou un opérateur en direct.

Deuxièmement, certains fraudeurs sont à l’affût.

Ils proposent de faux services sur de faux sites et prétendent à tort offrir du soutien technique légitime. Ils placent notamment des annonces liées aux recherches, publient d’autres annonces sur les réseaux sociaux, prêts à être contactés lorsque vous avez un problème à résoudre. Des exemples :

  • Des petites annonces en ligne, des messages sur des forums et des sites de blogues.
  • Des annonces sur des sites de médias sociaux tels que Facebook, Reddit, YouTube et Tumblr.
  • Des résultats de recherche : les escrocs placent également des annonces payantes liées aux recherches!

Les fraudes au soutien technique ne visent pas que les aînés

Bien que les escrocs peuvent s’en prendre aux utilisateurs plus âgés, ils n’en restent pas là. Un manque évident de maîtrise de l’informatique fait certainement des utilisateurs plus âgés une cible attrayante, mais il semble qu’un excès de confiance en soi rend également les jeunes vulnérables à ce type de fraude. Une majorité croissante de victimes dans le monde sont âgées entre 18 et 35 ans. Un groupe qui a pourtant connu Internet pendant la totalité ou la majeure partie de sa vie. Ces chiffres proviennent de la Digital Crimes Unit de Microsoft, selon lesquels 1 personne sur 10 âgée entre 18 et 35 ans qui a rencontré une fraude au soutien technique est tombée dans le panneau et a perdu de l’argent.

Quel que soit le groupe d’âge, la Federal Trade Commission des États-Unis indique que les pertes signalées aux États-Unis se chiffrent en millions, sans compter les millions d’autres qui ne le sont pas.

Comment repérer et éviter les fraudes au soutien technique

  • En ce qui concerne les annonces et les résultats de recherche, prêtez attention aux fautes de frappe, au langage maladroit, à une conception de piètre qualité et aux logos semblant imiter une marque connue.
  • Ne vous laissez pas prendre. Si quelqu’un vous appelle en vous offrant du « soutien technique », il y a de fortes chances que ce soit une arnaque. Et si la personne demande un paiement en cartes-cadeaux ou en cryptomonnaie comme le bitcoin, c’est une arnaque. Raccrochez, tout simplement.
  • Notez que les grandes entreprises technologiques comme Apple et Microsoft ne vous appelleront pas pour vous proposer des offres de soutien technique ou vous indiquer qu’il y a un « problème avec votre ordinateur ». De tels appels proviennent d’imposteurs. De plus, dans de nombreux cas, ces grandes sociétés proposeront une assistance gratuite avec votre achat ou votre abonnement. Et vous pourrez l’obtenir vous-même lorsque vous en aurez besoin. (Par exemple, c’est le cas pour nos produits.)
  • Ne cliquez sur aucun lien et ne composez aucun numéro apparaissant soudainement à votre écran et vous avertissant d’un problème informatique. Encore une fois, c’est le signe probable d’une tentative de fraude. Ce phénomène se produit souvent lors de la navigation. Fermez simplement votre navigateur et ouvrez une nouvelle fenêtre pour effacer l’annonce ou le lien.
  • Allez à la source. Contactez directement l’entreprise pour obtenir du soutien, saisissez manuellement son adresse dans votre navigateur ou composez le numéro fourni avec l’emballage ou l’achat. Ne vous fiez pas aux résultats de recherche. Vous éviterez ainsi les imposteurs qui submergent les résultats de recherche avec de fausses annonces.
  • Protégez-vous lorsque vous naviguez sur le Web. Utilisez une extension de navigation sécurisée qui peut repérer les sites malveillants et vous empêcher de cliquer dessus par erreur. Un logiciel de protection en ligne complet assurera une navigation sûre, en plus d’offrir une protection contre les logiciels malveillants et les virus.

Enfin, un bon conseil général est de garder vos appareils et applis à jour. Les mises à jour régulières incluent des correctifs de sécurité et des améliorations qui tiennent les escrocs et les pirates à distance. Vous pouvez configurer vos appareils et applis pour qu’ils les téléchargent automatiquement. Et si vous avez besoin d’obtenir une mise à jour ou de la télécharger, faites-le sur le site officiel de l’entreprise. Évitez les sites tiers susceptibles d’héberger des logiciels malveillants.

Que faire si vous pensez avoir été victime d’une fraude :

1. Changez vos mots de passe.

Cela vous fournira une protection si l’escroc a pu accéder aux mots de passe de votre compte sous une forme ou une autre. Bien que cela puisse paraître une tâche ardue, elle est essentielle. Un gestionnaire de mots de passe faisant partie d’une protection en ligne complète peut vous simplifier la vie.

2. Lancez une analyse antivirus et anti-logiciel malveillant immédiatement.

Supprimez les fichiers ou les applis qui posent problème. Faites de même pour les autres appareils de votre réseau. Les escrocs expérimentés et déterminés peuvent également les infecter en accédant simplement à un appareil de votre réseau.

3. Arrêtez de payer le fraudeur.

Contactez immédiatement votre banque, société de carte de crédit, plateforme de paiement en ligne ou service de virement bancaire pour annuler les frais. Déposez également une plainte pour fraude. Plus vous agissez tôt, meilleures sont vos chances de récupérer votre argent en partie ou en totalité. (Notez que les cartes de crédit offrent une protection supplémentaire pour les achats en ligne que les cartes de débit et autres services de paiement n’offrent pas.)

4. Signalez l’arnaque.

Aux États-Unis, vous pouvez utiliser le lien https://www.ftc.gov/complaint pour signaler la fraude à des milliers d’organismes chargés de l’application de la loi. Ce signalement ne résoudra pas votre problèm mais il peut être précieux lors d’enquêtes plus larges et de la création d’un dossier contre les escrocs pour rendre Internet plus sûr pour les autres. La liste de FAQ s’avère également très utile, en répondant à des questions importantes telles que « Comment puis-je récupérer mon argent? »

Profitez de vos appareils!

Profitez des cadeaux technologiques qui fonctionnent et obtenez des solutions rapides aux problèmes imprévus. En gros, si vous rencontrez un problème technique, allez à la source pour obtenir de l’aide, tel indiqué ci-dessus. Comme vous pouvez le constater, les annonces frauduleuses cohabitent avec les annonces, les résultats de recherche et les forums légitimes. Les escrocs sont prêts à vous exploiter lorsque vous avez besoin d’aide.

De même, soyez vigilant si des escrocs vous contactent, en particulier à cette période de l’année où tant de personnes obtiennent de nouveaux appareils. Réaliser qu’un service de soutien technique légitime ne vous appellera pas à l’improviste est un excellent point de départ. En résumé, optez pour des professionnels que vous connaissez, ceux qui travaillent pour des entreprises dignes de confiance.

FacebookLinkedInTwitterEmailCopy Link

Stay Updated

Follow us to stay updated on all things McAfee and on top of the latest consumer and mobile security threats.

FacebookTwitterInstagramLinkedINYouTubeRSS

More from Consumer

Back to top