Au-delà des écrans de verrouillage : l’activité mobile des adolescents et préadolescents

Alors que nos ados et préados semblent se transformer en adultes sous nos yeux, leur utilisation des appareils mobiles se transforme également de nombreuses manières, que nous ne remarquons pas toujours.

À 15 ans, l’utilisation des appareils mobiles des garçons comme des filles grimpe en flèche pour atteindre le niveau qu’ils conserveront à l’âge adulte. C’est l’une des conclusions de notre enquête internationale menée cette année auprès de parents, d’adolescents et de préadolescents.

À quoi les adolescents et préadolescents consacrent-ils leur temps sur leurs appareils mobiles ? Quelle est la place des parents ? Nous avons posé la question à des parents et à des enfants. Notre étude nous donne un aperçu des vies mobiles des adolescents et préadolescents au-delà de leurs écrans de verrouillage.

Le mobile est l’appareil le plus important : bien plus pour les enfants que pour les parents

Pour commencer, les parents comme leurs enfants déclarent que leur appareil mobile est le dispositif le plus important dans leur vie. Pour les parents, l’appareil le plus important est leur mobile ou smartphone (59 %), suivi de leur ordinateur ou ordinateur portable (42 %). Pour les adolescents et préadolescents, l’appareil mobile ou smartphone est également en tête, mais avec une avance plus nette (74 %), suivi par la console de jeu (68 %).

« Les parents comme leurs enfants déclarent que leur appareil mobile est le dispositif le plus important dans leur vie. »

En outre, les adolescents et préadolescents accordent une plus grande importance à leurs smartphones en tant qu’outil permettant de rester en contact avec leurs amis et leur famille. 59 % des parents déclarent que leur mobile est essentiel dans ce rôle, tandis que les adolescents et préadolescents sont 64 % à le penser. Pour les parents, le deuxième appareil permettant de rester en contact avec des proches est leur ordinateur ou leur ordinateur portable (42 %).

Il est intéressant de noter que pour les adolescents et préadolescents, le deuxième appareil le plus important pour rester en contact avec d’autres personnes est leur console de jeu (40 %), ce qui souligne l’importance des jeux vidéo dans la création et le développement des amitiés aujourd’hui. Bien entendu, une grande partie des jeux vidéo se jouent également sur le téléphone mobile, avec la moitié des préadolescents et adolescents interrogés dans le monde déclarant jouer à des jeux vidéo sur leur smartphone.

Ce n’est pas un secret : les ados savent couvrir leurs traces en ligne. Mais comment font-ils ?

De manière générale, les activités des adolescents sur leur téléphone mobile correspondent à ce qu’imaginent les parents. Toutefois, dans le cadre de ces activités, les adolescents et préadolescents cachent tout de même des choses à leurs parents.

En ce qui concerne l’activité générale sur les mobiles, à l’échelle mondiale, l’image qu’ont les parents des activités préférées de leurs enfants correspond à la réalité :

  • Regarder de courtes vidéos (YouTube) : 66 % d’après les parents, 67 % d’après les enfants
  • Naviguer sur Internet : 64 % d’après les parents, 66 % d’après les enfants
  • Écouter de la musique : 53 % d’après les parents, 55 % d’après les enfants

Toutefois, mais ce n’est peut-être pas surprenant, les adolescents et préadolescents déclarent cacher à leurs parents une partie de ce qu’ils regardent, consultent ou écoutent. Lorsqu’on leur demande s’ils cachent parfois certaines activités en ligne spécifiques à leurs parents, 59 % des adolescents et préadolescents dans le monde répondent l’avoir déjà fait, notamment en ayant :

  • Effacé l’historique du navigateur (26 %)
  • Fermé ou réduit une fenêtre de navigateur lorsqu’un parent est entré dans la pièce (21 %)
  • Caché ou supprimé des messages instantanés ou des vidéos (15 %)
  • Menti ou omis des détails sur leurs activités en ligne (15 %)
  • Utilisé un appareil que leurs parents ne vérifient pas (10 %)

Pour garder un œil sur leurs enfants, les parents ont tendance à adopter une approche plus concrète de la surveillance des mobiles

À l’échelle mondiale, peu de parents utilisent des applications de surveillance pour contrôler l’utilisation du mobile de leurs enfants. L’utilisation de logiciels de contrôle parental sur les smartphones a atteint une moyenne de 27 % dans le monde, avec l’Inde (37 %) et la France (33 %) en tête, tandis que le Japon se situe à l’autre extrémité du classement (12 %).

Dans l’ensemble, les parents semblent se charger de cette tâche eux-mêmes, citant d’autres manières dont ils surveillent le temps que leurs enfants passent en ligne :

  • Limitation du temps d’écran de l’enfant à certaines périodes ou durées (59 %)
  • Vérification des sites web et applications que l’enfant visite ou utilise (56 %)
  • Vérification des historiques d’appels et des SMS sur le smartphone utilisé par l’enfant (40 %)
  • Abonnement au compte de l’enfant ou ajout à ses amis sur les réseaux sociaux (35 %)
  • Suivi de l’emplacement de l’enfant grâce à des applications ou logiciels de GPS (30 %)

Les appareils mobiles des enfants sont moins protégés et peuvent être la cible d’attaques ou de piratages

Conformément aux résultats d’autres études que nous avons récemment menées, nous constatons que les familles s’appuient de plus en plus sur les appareils mobiles, mais que leur utilisation de solutions de protection mobile pour les smartphones ne connaît pas une augmentation similaire.

Notre étude publiée début 2021 a révélé une augmentation à deux chiffres des activités mobiles telles que les opérations bancaires, les achats, les finances et les visites médicales en ligne, qui peuvent toutes générer des données de grande valeur qui intéressent les pirates et les cybercriminels. Malgré cette nouvelle dépendance au mobile, de nombreux smartphones dans le monde ne sont pas protégés. Les téléphones des enfants sont également moins protégés que ceux de leurs parents.

Mises ensemble, ces lacunes en matière de sécurité peuvent mener à des téléchargements de logiciels malveillants, des vols de données voire d’identité, l’installation d’applications de cryptominage illicites et d’autres attaques pouvant compromettre la sécurité des enfants et de leur famille.

Les nombreuses idées reçues sur la protection en ligne jouent sans doute un rôle dans ce manque de sécurité. Notre étude a révélé que 49 % des parents pensent qu’un nouveau téléphone est plus sécurisé qu’un nouvel ordinateur, et 59 % des préadolescents et adolescents pensent qu’un nouveau téléphone est plus sécurisé, contrairement à la réalité. En effet, les smartphones, et par extension leurs utilisateurs, sont exposés à des piratages et des attaques, comme tous les autres appareils connectés à Internet.

Dans ce climat, plus d’un tiers des familles déclarent qu’un enfant dans leur foyer a été victime de fuite d’informations financières et 15 % indiquent que l’un de leurs enfants a été victime d’une tentative de vol de compte en ligne ou d’identité. Les smartphones offrent aux enfants un accès majeur à Internet et il est évident qu’une sécurité mobile renforcée pourrait contribuer à prévenir de telles attaques.

Les adolescents et préadolescents de plusieurs pays s’appuient fortement sur les appareils mobiles pour l’apprentissage en ligne

La protection des appareils mobiles et des membres de la famille qui s’en servent est encore plus importante lorsque l’on considère que dans certains pays, les smartphones sont un outil essentiel à l’apprentissage en ligne pour les enfants.

Bien que le taux d’utilisation des appareils mobiles pour l’apprentissage en ligne soit relativement bas à l’échelle mondiale (23 %), les parents et les enfants de trois pays en particulier ont rapporté un taux élevé de classes et cours en ligne suivis sur mobile : l’Inde (54 %), le Mexique (42 %) et le Brésil (39 %). Il est possible que le mobile représente pour de nombreux enfants la connexion la plus fiable à leur disposition pour l’apprentissage en ligne. En d’autres termes, dans certains foyers, le haut débit est disponible via les réseaux mobiles, plutôt que par les connexions par câble ou fibre optique.

D’autres pays enregistrent des taux d’apprentissage en ligne sur mobile considérablement moins élevés, comme l’Allemagne (7 %), la France (8 %) et le Japon (11 %). Les États-Unis, le Canada et le Royaume-Uni ont tous un taux de 17 %.

Éduquer ses enfants à l’ère des mobiles : ils grandissent sous nos yeux

« Les smartphones offrent aux enfants un accès majeur à Internet et il est évident qu’une sécurité mobile renforcée pourrait contribuer à prévenir de telles attaques. »

Nous n’avons pas encore évoqué combien les achats et opérations bancaires en ligne constituent une part importante des activités en ligne des enfants sur leurs appareils mobiles. Elles représentent respectivement 12 % et 25 % des activités en ligne des préadolescents et adolescents. Il n’est pas étonnant que ces chiffres augmentent à mesure que les adolescents approchent l’âge adulte. Cela nous rappelle que les enfants grandissent aux côtés de leur smartphone, ce qui exige que les parents les aident à s’adapter au monde mobile.

Souvent, en matière d’éducation, les parents savent de manière instinctive ce qui est bon pour leurs enfants, mais sans savoir comment agir. C’est le cas avec les smartphones, et Internet en général. Bien qu’ils aient suivi l’évolution d’Internet dans leur vie d’adulte, les parents peuvent encore se poser beaucoup de questions. De nouvelles questions. D’anciennes questions. Des questions qu’ils n’avaient même pas imaginé se poser avant qu’elles ne surgissent dans leur esprit.

C’est pourquoi nous sommes heureux que vous ayez consulté notre blog. Et nous vous invitons à nous rendre visite aussi souvent que vous le souhaitez. Nous nous attachons à vous fournir les ressources nécessaires pour répondre aux questions que vous vous posez en tant que parent, ainsi que des articles généraux sur la protection en ligne qui s’avèrent toujours utiles. Notre objectif est de vous aider à réfléchir à ce qui est le mieux pour votre famille et à vous donner quelques idées pour en faire une réalité, en particulier pour vos enfants qui grandissent dans notre monde mobile. Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le rapport complet (en anglais) ici.

 

FacebookLinkedInTwitterEmailCopy Link

Restez informé

“Suivez-nous pour rester au courant des actualités de McAfee et des dernières menaces pour la sécurité mobile et grand public.”

FacebookTwitterInstagramLinkedINYouTubeRSS

Plus de

Back to top