Évitez les erreurs qui peuvent coûter cher sur vos applications de paiement mobile

By on Jun 07, 2021

Il fut un temps, les colocataires partageait le coût de leur loyer avec des chèques. Mais qui a encore un chéquier de nos jours ? Bien sûr, cette époque est presque révolue, en grande partie grâce aux applications de paiement mobile d’homologue à homologue (P2P), comme Venmo, Zelle ou Cash App. Désormais, d’un simple clic sur une application, vous pouvez transférer de l’argent à un ami pour votre brunch avant même de quitter la table. Les applications de paiement mobile en P2P sont pratiques, mais elles pourraient vous coûter très cher si vous ne faites pas attention aux fraudes. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe quelques façons simples de vous protéger.

Vous avez probablement déjà une de ces applications sur votre téléphone. Si c’est le cas, vous êtes nombreux dans ce cas. On estime que 70 % des adultes aux États-Unis utilisent des applications de paiement mobile comme celles-ci. Et il y a de fortes chances que vous en ayez plusieurs. Seulement 25 % des adultes aux États-Unis n’utilisent qu’une seule application de paiement.

Pourtant, toutes ces applications différentes s’accompagnent de politiques et de protections différentes. Par conséquent, si vous vous retrouvez avec un prélèvement frauduleux, il ne sera pas toujours facile de récupérer votre argent.

Voici sept conseils rapides pour utiliser vos applications de paiement mobile P2P en toute sécurité.

1. Ajoutez une protection supplémentaire en utilisant le déverrouillage avec votre visage, votre empreinte digitale ou un code PIN.

En plus de sécuriser votre compte à l’aide d’un mot de passe robuste, accédez à vos paramètres et configurez votre application pour utiliser un code PIN, l’identification faciale ou l’empreinte digitale. (Et assurez-vous aussi de verrouiller votre téléphone avec ce type de protection.) Cela constitue une protection supplémentaire en cas de vol ou de perte de votre téléphone et si quelqu’un d’autre que vous tente d’effectuer un paiement avec celui-ci.

2. Envoyez une demande ou faites un essai avant de payer le montant total.

Qu’y a-t-il de pire que d’envoyer de l’argent à la mauvaise personne ? Lorsque vous payez un ami pour la première fois, demandez-lui de vous envoyer une demande de paiement pour vous. De cette façon, vous pouvez être sûr que vous envoyez de l’argent à la bonne personne. Avec la liberté de créer des noms de compte personnalisés, une petite faute de frappe peut signifier payer un parfait inconnu. Et pour couronner le tout, cet argent pourrait disparaître pour de bon !

Une autre option consiste à effectuer un paiement d’essai. En envoyant un petit montant sur ce nouveau compte, vous savez tous deux que tout fonctionne et qu’un paiement complet peut être effectué en toute confiance.

3. Les applications de paiement mobile ne vous permettent pas toujours de mettre en attente ou de faire opposition à un paiement.

Dites adieu à votre argent ! Contrairement à d’autres moyens de paiement, les nouvelles applications de paiement mobile ne permettent pas de contester des frais, d’annuler un paiement ou d’utiliser une fonction de retour ou de récupération. C’est pour toutes ces raisons que vous devez absolument vous assurer que vous payez la bonne personne.

4. Lorsque vous le pouvez, utilisez votre application avec une carte de crédit.

Les cartes de crédit offrent quelques avantages évidents par rapport aux cartes de débit lorsqu’elles sont utilisées en association avec des applications de paiement mobile (et pour les achats en ligne également). Pour faire simple, elles peuvent mieux vous protéger contre les fraudes :

  • Les cartes de débit retirent immédiatement de l’argent de votre compte lorsqu’un paiement est effectué, alors que les paiements par carte de crédit apparaissent comme des frais qui peuvent être contestés en cas de fraude.
  • Aux États-Unis, si votre carte de crédit est perdue ou volée, vous pouvez signaler la perte et vous n’aurez plus aucune responsabilité pour les dépenses que vous n’avez pas effectuées. En outre, la responsabilité pour chaque carte perdue ou volée est de 50 dollars. Les cartes de débit ne bénéficient pas des mêmes protections.

5. Facturation frauduleuse, carte perdue ou volée ? Signalez-le immédiatement.

Signalez immédiatement toute activité de ce type à votre institution financière. Votre temps de réaction peut être déterminant pour limiter vos responsabilités et vos pertes. Pour plus d’informations, consultez cet article de la Commission fédérale du commerce(FTC) qui explique ce qu’il faut faire si votre carte de débit ou de crédit est volée et quelles sont vos responsabilités.

Notez également les conseils suivants de la FTC sur les applications de paiement :

« Les nouvelles applications mobiles et formes de paiement peuvent ne pas offrir les protections traditionnelles. Cela signifie qu’il n’est pas toujours facile de récupérer son argent en cas de problème. Assurez-vous de bien comprendre les protections et les assurances que votre prestataire de services de paiement offre avec son service. »

6. Méfiez-vous des cyber-escrocs qui profitent des escroqueries liées aux applications de paiement mobile.

C’est triste mais vrai. Les escrocs mettent en place toutes sortes d’escroqueries avec les applications de paiement mobile. L’une d’elles, très répandue, consiste à créer de fausses organisations caritatives ou à se faire passer pour des organisations légitimes, puis à demander des fonds par paiement mobile. Pour éviter d’être victime d’une escroquerie, vérifiez si l’organisation caritative est légitime. La FTC suggère des ressources telles que Better Business Bureau’s Wise Giving AllianceCharity NavigatorCharity Watch ou GuideStar pour effectuer vos vérifications.

Dans l’ensemble, la FTC recommande les mesures suivantes pour éviter les escroqueries :

  • Examinez les politiques de protection contre les fraudes de l’application et comprenez si et cmment vous pouvez récupérer vos fonds en cas de problème.
  • Méfiez-vous de toute entreprise qui n’accepte que les applications de paiement P2P ou les paiements par carte de débit prépayée. Ceci doit être un véritable signal d’alarme.
  • N’envoyez jamais de paiements P2P à une personne que vous ne connaissez pas et n’acceptez jamais de paiements de sa part.
  • N’utilisez pas d’applications de paiement P2P pour acheter des biens ou des services. Comme indiqué ci-dessus, vous ne bénéficierez peut-être pas des protections aux consommateurs qu’une carte de crédit ou de débit peut offrir.

7. Protégez votre téléphone.

Votre téléphone contient une grande partie de votre vie. L’installation d’un logiciel de sécurité peut donc vous protéger, vous et tout ce que vous gardez sur votre téléphone. Que vous soyez propriétaire d’un appareil Android ou iOS, un logiciel de sécurité mobile peut assurer la sécurité de vos données, de vos achats et de vos paiements.

Restez informé

Consultez les actualités de McAfee et soyez au courant des dernières menaces pour la sécurité mobile et grand public en suivant @McAfee_Home sur Twitter, en vous abonnant pour recevoir nos lettres d’informations, en écoutant notre podcast Hackable? (en anglais) et en nous suivant sur Facebook.

About the Author

Lily Saleh

Lily Saleh is the Senior Program Manager at McAfee. She has over 10 years experience focusing heavily in cybersecurity. She is passionate about taking the complex cybersecurity world and simplifying it so consumers get the information they need to protect themselves for any threats. Outside of work, Lily enjoys swimming (she used to coach for ...

Read more posts from Lily Saleh

Similar Blogs

Subscribe to McAfee Securing Tomorrow Blogs